HAUT DE PAGE
Tu veux prendre rendez-vous !

Questions fréquentes

Comment prendre rendez-vous pour mon contrôle technique ?

Vous pouvez prendre rendez-vous par téléphone ou directement en ligne.

 

Pour prendre rendez-vous en ligne :

 

  1. Trouvez le centre de contrôle technique le plus proche de chez vous
  2. Remplissez les caractéristiques du conducteur et du véhicule
  3. Choisissez une date et une plage horaire
  4. Vous pouvez payer en ligne (si option possible dans le centre) ou directement dans votre centre
  5. Confirmez

 

+   Pensez à consulter les offres promotionnelles du moment sur le site de votre centre ou les réductions de nos partenaires

 

Vous recevrez un email de confirmation pour le rendez-vous.

Qu’est-ce que la contre-visite et combien cela coûte-t-il ?

Certaines anomalies détectées lors de la visite périodique peuvent nécessiter réparation. Pour certains défauts, les réparations doivent être réalisées sous 2 mois et le véhicule présenté à une contre-visite pour vérifier que les corrections ont bien été apportées.


Les centres de contrôle technique sont  indépendants et décident seuls de leur politique tarifaire, le coût de la contre-visite peut donc varier. Parfois elle est comprise dans le prix du premier rendez-vous ou est offerte par le centre.

 

Pour éviter la contre-visite, pensez à contrôler les équipements suivants : éclairage, état de la carrosserie, pneumatiques, essuie-glaces,  etc.

Quelle amende pour un retard de contrôle technique ?

En cas de contrôle par les forces de l’ordre, si votre contrôle technique n’est pas à jour, vous serez soumis à une amende de 135 €. Si vous payez dans les 3 jours suivant la contravention, l’amende forfaitaire s’élèvera à 90 €. En cas de retard de paiement l’amende pourra atteindre 375 €.

 

Dans certains cas et en fonction de l’état du véhicule, les forces de l’ordre peuvent saisir votre certificat d’immatriculation jusqu’à présentation d’un justificatif du contrôle technique favorable dans un délai d’une semaine.

Faut-il passer un contrôle technique avant la vente de mon véhicule ?

Si votre véhicule a plus de 4 ans, vous devez repasser un contrôle technique si ce dernier date de plus de 6 mois avant la transaction.

 

Pour un véhicule de moins de 4 ans, le contrôle technique n’est pas nécessaire. Vous pouvez cependant réaliser un contrôle technique volontaire pour rassurer l’acheteur sur l’état du véhicule.

 

Bon à savoir :
Si vous vendez votre véhicule à un professionnel (concession ou  garage), le contrôle technique n’est pas obligatoire.
Il est possible de vendre un véhicule si le procès-verbal mentionne des défauts entrainant une contre-visite. En ce cas, la vente doit intervenir dans les 2 mois.

Quel est le prix d’un contrôle technique ?

Les centres de contrôle technique sont des entreprises indépendantes, ils fixent leurs propres tarifs selon les différents types de contrôle ou les catégories de véhicules (type de carburant, gabarit, transmission 4x4, etc.…)


N’oubliez pas de regarder les offres promotionnelles des centres ou de nos partenaires pour bénéficier d’une réduction sur votre contrôle technique.

 

Pour plus d’informations, consultez notre page sur le prix du contrôle technique.

Comment se déroule le contrôle technique ?

Le contrôle technique d’un véhicule dure entre 30 et 45 minutes durant lesquelles le contrôleur va vérifier les principaux organes de sécurité du véhicule et le niveau des émissions polluantes.

 

Pour connaître les 124 points de contrôle du contrôle technique, vous pouvez consulter notre page dédiée.

Quand dois-je faire mon contrôle technique ?

Si votre véhicule est neuf, le rendez-vous doit être pris dans les 6 mois qui précèdent les 4 ans du véhicule. Ensuite, vous devrez effectuer une visite technique périodique tous les 2 ans.

 

Pensez à activer une alerte gratuite pour ne pas oublier de prendre rendez-vous avant la date limite, sous peine de risquer une amende.

Mon véhicule de collection doit-il passer le contrôle technique ?

Un véhicule est dit « de collection » lorsqu’il est âgé de plus de 30 ans et que le certificat d’immatriculation porte la mention "véhicule de collection".

 

Les véhicules de collection doivent passer le contrôle technique tous les 5 ans et non tous les 2 ans.

 

Pour tout savoir sur le contrôle technique des voitures de collection, consultez notre page dédiée.

Le contrôle technique d’un 4x4 ?

De la même manière que pour les véhicules classiques, le 4x4 ou tout autre véhicule tout terrain doit passer une première visite périodique obligatoire durant les 6 mois qui précèdent le quatrième anniversaire du véhicule puis, tous les 2 ans.

 

Pour effectuer le contrôle technique de votre 4x4, vous devez vous assurer que le centre dispose des équipements nécessaires pour prendre en charge votre véhicule et appliquer une méthode de contrôle adaptée sans risquer d’abîmer la transmission.

Quelles sont les conditions du contrôle technique pour un utilitaire ?

Les véhicules utilitaires légers de moins de 3,5 tonnes sont soumis aux mêmes obligations légales que les véhicules classiques, soit une première visite périodique dans les 6 mois qui précédent le 4 ème anniversaire du véhicule puis tous les 2 ans.
De plus, ils sont soumis à une visite complémentaire pollution à réaliser à partir du 11ème mois après le contrôle technique complet.

 

Pour lire l’Arrêté du 18 juin 1991 relatif à la mise en place et à l'organisation du contrôle technique des véhicules dont le poids n'excède pas 3,5 tonnes, c’est ici !

Quels pneumatiques pour mon véhicule ?

La taille de vos pneus dépend du modèle de votre véhicule ainsi que de sa puissance. Les pneus doivent être adaptés à la dimension des jantes, au poids du véhicule, à sa vitesse maximale mais aussi être compatibles avec le passage des roues  dans la carrosserie.

 

Il faut savoir que la conformité des pneus est vérifiée lors du passage au contrôle technique. Ainsi, vos pneus devront respecter les dimensions prévues lors de l’homologation du modèle par le constructeur du véhicule.

 

Si vous n’installez pas de pneumatiques conformes, vous risquez une amende par les forces de l’ordre ou serez tenus de passer une contre-visite.

 

Vous trouverez les dimensions des pneus sur une étiquette (portière côté conducteur, trappe à carburant, etc.) ou dans le manuel d’utilisation.

 

N’hésitez pas à demander conseil à votre centre de contrôle technique.

Quels documents apporter pour ma visite technique périodique ?

Pour votre rendez-vous de contrôle technique périodique, vous devez vous munir de votre certificat d’immatriculation.

 

N’oubliez pas que vous pouvez prendre rendez-vous en ligne sur le site Sécuritest mais aussi créer une alerte gratuite afin d’éviter une amende de 135 €.

 

Trouvez le centre le plus proche de chez vous !

Quelles sont les conditions du contrôle technique pour un véhicule roulant au GPL ?

Les véhicules roulant au GPL font l’objet d’un contrôle technique spécifique qui nécessite que le centre soit équipé et le contrôleur spécialement qualifié. En complément du contrôle « normal », iI consiste notamment à vérifier si le circuit GPL et le réservoir sont étanches, si la soupape GPL est bien présente et si le véhicule est bien homologué.

 

Préalablement à votre contrôle, pensez à remplir votre réservoir GPL à plus de la moitié afin que le contrôleur puisse faire toutes les vérifications obligatoires.

 

Les durées de validité des contrôles sont les mêmes que pour les véhicules classiques. La durée du contrôle est par contre un peu plus longue.

Quelles sont les conditions du contrôle technique pour un véhicule électrique ou hybride ?

Les véhicules électriques ou hybrides font l’objet d’un contrôle technique adapté  et de points de contrôle spécifiques

Lors de votre contrôle, pensez à vous munir du câble de charge.

 

Les durées de validité des contrôles sont les mêmes que pour les véhicules classiques. La durée du contrôle est par contre un peu plus longue.

Quels sont les véhicules dispensés de contrôle technique ?

Certains véhicules spécifiques sont dispensés de contrôle technique :

  • Les motos deux et trois roues

  • Les véhicules sans permis

  • Les caravanes

  • Les remorques

  • Les tracteurs ou autres engins agricoles

  • Les véhicules diplomatiques

 

La France n’est pour le moment pas soumise au contrôle technique des deux roues.

 

Pour tous les autres véhicules, le contrôle technique est obligatoire sous peine d’amende forfaitaire de 135 € en cas de contrôle par les forces de l’ordre

Quelles sont les démarches administratives dispensées de contrôle technique ?

Il n’est pas nécessaire de repasser son contrôle technique à chaque démarche administrative.

En effet, certaines en sont dispensées :

  • Modification du nom sur la carte grise en cas de mariage, divorce ou ajout d’un co-propriétaire
  • Changement d’adresse sur la carte grise
  • Vente ou achat d’un véhicule ayant passé le contrôle technique il y a moins de 6 mois (2 mois en cas de contre-visite)
  • Vente d’un véhicule d’occasion à un professionnel (garagiste, concession, etc.)

 

Pour toutes autres démarches administratives telles que la vente ou l’achat d’un véhicule hors exceptions spécifiques détaillées ci-dessus, vous êtes soumis au contrôle technique obligatoire.

 

N’hésitez pas à consulter également notre rubrique dédiée au contrôle technique des véhicules spécifiques.